تابعنا على الفيس بوك

24.12.14

Le doublement des consonnes

Bonjour mes amis
Aujourd'hui on va parler d'un sujet trés important "Le doublement des consonnes".
En règle générale, une consonne n'est jamais doublée après une autre consonne...

Exception : imparfait du subjonctif des verbes tenirvenir, et de leurs dérivés
-      que je tinsse, que je vinsse...
... ou après une voyelle surmontée d'un accent.

Doublement du b
Le b n'est généralement pas doublé sauf dans :
-      abbégibbongibbositérabbinsabbat et leurs dérivés.

Doublement du c
a) Au début d'un mot
* mots commençant par « ac », le c est généralement doublé :
-      accableraccalmieaccaparer...

Principales exceptions où la syllabe « ac » conserve la prononciation « ak » :
-      acabitacaciaacadémieacajouacantheacariâtreacolyteacompteaconitacoustiqueacuité...
et la plupart des mots où « ac » est suivi d'une consonne :
-      acnéacrobateacteur...

On notera cependant :
-      acclameracclimater et leurs dérivés,
-      accréditifsaccrocaccroîtres'accroupir et leurs dérivés.

* mots commençant par « ec » et « ic », le c n'est pas doublé sauf dans :
-      ecchymoseecclésiastique

* mots commençant par « oc », le c est généralement doublé :
-      occasionoccidentoccire...

Exceptions
-      ocarinaocéanocelleocelotocreoculaire et leurs dérivés,
-      de même, les mots commençant par « oct ».

b) À l'intérieur d'un mot
le c est souvent doublé en particulier après les syllabes « bac », « rac », « sac », « suc »...
-      baccalauréatraccrocsaccharosesuccèssuccinct...

mais
-      bâclerbactérieracailleracolerracontersacochesacresucresucer et leurs dérivés.

Doublement du d
Le d n'est généralement pas doublé sauf dans:
-      addictionadditionadductionbouddha et leurs dérivés.

Doublement du f
a) Au début d'un mot
commençant par « af », « ef », « of », le f est généralement doublé :
-      affranchirefficaceoffice...
Exceptions : afinAfrique et ses dérivés.

b) À l'intérieur d'un mot
le f est souvent doublé :
-      taffetaséchauffouréesoufflersifflerbuffet...
Exceptions
* son « af »
-      agrafebafouerbâfrercarafeéchafaudéraflergiraferafalerafistolerraflerrafraîchirtrafic...
* son « if »
-      bifidebifurquerfifrepersiflercrucifixgiflermammifèreombellifère...
* son « ouf »
-      soufreboursouflermouflecamoufletemmitouflerpantouflemaroufler...
* son « uf »
-      muflemufliertartufegénuflexionmanufactureusufruit...

Doublement du g
Le g n'est généralement pas doublé, sauf dans:
-      aggraveraggloméreragglutinersuggérertobogganloggia...

Doublement du l
a) Au début d'un mot
* « al », pas de règle générale.

* « el », le l n'est pas doublé, sauf dans :
ellipseellébore et leurs dérivés.

* « il », le l est doublé, sauf dans :
-      iléonîleilote et leurs dérivés.

* « ol » et « ul », le l n'est généralement pas doublé (exceptions négligeables).

b) À l'intérieur d'un mot : pas de règle générale.
Rappelons que le l est souvent doublé lorsque l'on veut obtenir le son « è » ouvert:
-      mamelon, mamelle
-      nous appelons, j'appelle
-      imbécile, imbécillité...

Doublement du m
a) Au début d'un mot
* « am », le m n'est pas doublé :
-      amabilitéamitié...
Exceptions : ammoniac et ses dérivés.

* « em », le m n'est pas doublé, il est alors suivi d'une autre consonne (ou bien le e qui le précède prend un accent aigu) :
-      empereurembarrasémoiémission...
Exceptions
-      emmagasineremmaillotteremmancheremmêleremménageremmeneremmenthalemmielleremmitoufleremmurer et leurs dérivés.

* « im », le m est généralement doublé :
-      immédiat, imminent...

Exceptions : imageimaginerimiter et leurs dérivés.

* « om », le m n'est jamais doublé :
-      omissionomelette...

b) À l'intérieur d'un mot
pas de règle générale. On retiendra cependant :
* le doublement dans les mots commençant par « com » :
-      commémorercommunion...

Exceptions
-      comacomédiecomestiblecomètecomicecomité et leurs dérivés.

* le doublement dans les mots commençant par « mam » :
-      mammifère...

Exceptions : mamanmamellemamelon

* le doublement dans « em » :
-      femmegemmedilemmeflemme...
mais
-      barèmecrèmestratagèmethéorèmebaptêmecarême...

* le doublement dans « som » :
-      sommet...
Exceptions : somatique et les mots de la même famille.

* le non-doublement dans « dom » :
-      domicile...
Exceptions : dommage et ses dérivés.

* le non-doublement dans « hom » :
-      homicide, bonhomie...
Exceptions : hommehommagebonhomme...

Doublement du n
a) Au début d'un mot
le n n'est généralement pas doublé dans les mots commençant par :

* « an » : animal...
Exceptions
-      annéeanneauannexeannihilerannoncerannoterannuaireannulaire et leurs dérivés.

* « en » : énormeenivrer...
Exceptions
-      enneigerennemiennoblirennui et leurs dérivés.

* « in » : inouï...
Exceptions
-      innéinnerverinnocentinnocuitéinnombrableinnommableinnover et leurs dérivés.
-      voir également le préfixe privatif « in »

* « on » et « un » : onagreuniforme...

b) À l'intérieur d'un mot
pas de règle générale. On peut noter cependant :

* verbes en « onner » :
Lorsqu'un verbe est formé à partir d'un substantif en « on », le verbe en « onner » prend deux n :
-      bourdon, bourdonner
-      prison, emprisonner...
Exceptions : poumon, s'époumoner...

Lorsque le verbe est formé à partir d'un autre mot, il prend ou non deux n :
-      téléphoner, couronner, plafonner...

On fera la distinction entre détoner (exploser) et détonner (sortir du ton) et on notera l'accent circonflexe de prôner et de détrôner.

* mots en « onniste » et « onnisme » :
Ces mots prennent généralement deux n s'ils viennent d'un mot en « sion » ou « tion » :
-      illusion, illusionniste
-      abstention, abstentionniste
-      déviation, déviationniste

un seul n dans le cas contraire :
-      daltonismesynchronisme...

* mots en « onal » :
Ces mots s'écrivent avec un seul :
-      national...
sauf : confessionnal ; on notera aussi automnal.

* mots en « onnel » et « onnellement » :
Ces mots s'écrivent avec deux n :
-      rationnel, exceptionnel, personnel...
-      rationnellement, exceptionnellement, personnellement...
sauf : colonel.

* mots en « onalisme », « onaliste », « onalité », « onaliser » et « onalisation » :
Ces mots s'écrivent avec un seul n :
-      nationalisme, nationalité, nationaliser, nationalisation,
-      rationalisme, rationalité, rationaliser, rationalisation,
mais
-      personnalitépersonnaliser...
-      insitutionnaliserinstitutionnalisation...

Autres particularités du doublement du n :

Noter l'orthographe de :
-      colonne et colonel
-      consonne et consonance
-      résonner et résonance
-      donner et donation
-      sonner et sonore
-      coordonner et coordination
-      ennoblir et anoblir
-      honneur et honorer
-      millionnaire et millionième
-      tonner et détoner...

Doublement du p
a) Au début d'un mot
le p n'est généralement doublé que dans les mots commençant par « ap » :
-      appauvrir...
Exceptions
-      apercevoir, apaiser, aplanir, aplatir, apitoyer, apostropher, apurer,
-      apache, apanage, aparté, apathie, apatride, apéritif, apesanteur, apeurer, aphone, api, apiculture, aplomb, apogée, apoplexie, apostasier, apostat, apostiller, apostrophe, apothéose, âpre, apte et leurs dérivés.

Dans les mots commençant par « ép », « ip », « op », le p n'est pas doublé :
-      épingleipécaopinion...
Exceptions
-      opportunopposeroppresseropprimeropprobreuppercut...

b) À l'intérieur d'un mot
pas de règle générale. On peut noter que le p n'est généralement pas doublé dans les finales en « upe », « oupe », « ope », « ape », « aper », « oper »...
-      jupecoupeoccuperantilopetélescoperattraper...
Exceptions
-      huppe, houppe, enveloppe, échoppe, chopper, échapper, happer, japper, frapper, nappe, grappe, trappe et leurs dérivés.

Doublement du r
a) Au début d'un mot
le r n'est jamais doublé dans les mots commençant par « or » et « ur » :
-      origineurée...

il n'est généralement pas doublé dans les mots commençant par « ar » et « er » :
-      arabeérable...
Exceptions
-      arracher, arraisonner, arranger, arrêt, arrhes, arrière, arrimer, arriver, arroger, arrogant, arrondir, arroser et leurs dérivés.
-      errement, errer et les mots de la même famille.

Le r est généralement doublé dans les mots commençant par « ir » :
-      irriterirréel...
-      voir également le préfixe privatif « in »

Exceptions
-      ireirascibleiranienirisironieiroquois et leurs dérivés.

b) À l'intérieur d'un mot
pas de règle générale. En ce qui concerne les finales « are », « aire », « eure », « ore », « ire », « oire », « oure », « yre », le r n'est généralement pas doublé :
-      gareaffairedemeureauroreliregrimoirebravourelyre...
Exceptions
-      amarre, bagarre, barre, escarre, jarre, tintamarre, bécarre, beurre, leurre, bourre, courre et leurs dérivés.

Doublement du s
Le doublement du s répond à la nécessité d'obtenir le son s dur, alors que le s non doublé entre deux voyelles prend le son ze.

Doublement du t
a) Au début d'un mot
le t n'est pas doublé dans les mots commençant par « et », « it », « ot » et « ut » :
-      étatitalien, otiteutile...
Exception : ottoman.

Le t est souvent doublé dans les mots commençant par « at » :
-      attendreattrister...
Exceptions
-      atavisme, atèle, atelier, atermoyer, athée, athlète, atlantique, atlas, atmosphère, atome, atone, atours, atout, atrabilaire, âtre, atroce, atrophie et leurs dérivés.

b) À l'intérieur d'un mot
pas de règle générale. Comme pour le l, on double souvent le t pour obtenir le son « è » ouvert :
-      jeter, je jette
-      charretier, charrette

En ce qui concerne la plupart des finales « ate », « athe », « atre », « ante », « anthe », « aite », « ente », « enthe », « ite », « itre », « yte », « ytre », « inte », « inthe », « ute »... le t est rarement doublé :
-      rateallopathiethéâtresoixanteacanthe...
Exceptions
-      natte, latte, chatte, baratte, blatte, batte, datte, jatte, patte, battre, quitte, butte, hutte, lutte et leurs dérivés.

En ce qui concerne les finales en « ote » et « ete », on trouve autant de mots avec deux t qu'avec un seul :
-      ablette, alouette, biscotte, carotte,
-      arbalète, requête, note, hôte...

Verbes en « oter » :
Ces verbes s'écrivent généralement avec un seul t. Font exception :

* les verbes dérivés d'un nom féminin en « otte » :
-      bottercarottercrotterculotterflotter...

* les cinq verbes suivants :

-      ballotterfrisotterfrottergarrotter et grelotter.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

جميع الحقوق محفوضة لذى | السياسة الخصوصية | Contact US | إتصل بنا

تطوير : العصامي