للمزيد من الدروس والتمارين

10.9.13

comment passe un entretien d’embauche

بواسطة : New 2018 بتاريخ : 01:57
comment passe un entretien d’embauche
Ne partez jamais les mains vides à un entretien de sélection. Préparez un dossier comportant toutes les informations que vous aurez pu trouver sur l'entreprise concernée. Emportez ce dossier avec vous et n'hésitez pas à le consulter pendant l'entrevue. L'offre d'emploi en question, une copie de votre lettre et de la convocation, peuvent également être utiles. De même, il n'est pas superflu de se munir d'une photo d'identité et d'un certificat de bonne vie et mœurs. Sans oublier les copies de vos principaux diplômes, certificats, rapports de stage ou attestations délivrées par vos précédents employeurs. Votre interlocuteur souhaitera savoir ce que vous avez déjà réalisé jusqu'ici. Veillez dès lors à pouvoir lui transmettre un exemplaire de votre mémoire de fin d'études ou, par exemple, un petit dossier comportant des articles de presse relatifs à une activité à laquelle vous avez contribué.

Répétez!
La veille de l'entretien de recrutement, répétez en silence ou à haute voix la conversation du lendemain. Essayez de formuler une réponse aux questions les plus difficiles que vous puissiez imaginer, sans vous énerver à l'avance. Ne laissez rien au hasard: interrogez-vous sur votre formation, votre travail et votre expérience, vos points forts et faibles, vos ambitions et vos valeurs, vos hobbies, votre mode de vie … Relisez votre C.V. et essayez de vous arrêter à chaque point en vous demandant quelles questions on pourrait vous poser. Dressez une petite liste de questions que vous souhaiteriez poser à votre tour à votre interlocuteur. Ajoutez cette liste à votre documentation et consultez-la le lendemain pendant l'interview, si nécessaire.

Soyez pratique!
Rien de plus pénible qu'un candidat qui doit s'excuser parce qu'il est en retard. Etudiez attentivement la localisation de l'entreprise, les transports publics ou les possibilités de parking dans les environs. Tenez compte du fait que vous serez peut-être pris dans un embouteillage. Savez-vous, par ailleurs, qu'il existe d'excellents sites cartographiques sur Internet?

Préparez-vous à répondre aux questions suivantes:
  1. Pourquoi avez-vous choisi une carrière dans cette branche?
  2. Pourquoi souhaitez-vous travailler dans notre entreprise?
  3. Comment envisagez-vous votre carrière dans les cinq ans à venir?
  4. A quel type de management adhérez-vous le plus?
  5. En quoi notre produit / service vous intéresse-t-il?
  6. Qu'avez-vous appris de vos emplois et de vos études?
  7. Qu'avez-vous le plus apprécié et pourquoi?
  8. Qu'avez-vous entrepris pour manifester votre sens de l'initiative au plan professionnel?
  9. Quels sont vos points faibles et vos points fort ?

L'interview
Si vous êtes invité à un entretien de recrutement, c'est parce que votre interlocuteur veut pourvoir un emploi. Il s'efforcera d'évaluer via un dialogue interactif vos points forts et vos points faibles. Ensuite, il vous jugera quant à votre attitude, vos compétences, votre stabilité, votre motivation et votre maturité. Voici une petite liste de choses à faire et à ne pas faire pendant l'interview.
·  Soyez à l'heure ou ayez quelques minutes d'avance. Les retardataires n'ont aucune excuse. Si vous devez remplir un formulaire, complétez-le avec soin et exhaustivement. Si vous avez emmené un C.V. avec vous, procurez-le à la personne qui procède au recrutement.
·  Saluez l'interviewer par son nom de famille. Si vous n'êtes pas sûr de la prononciation, demandez-la lui.
·  Serrez-lui franchement la main.
·  Attendez qu'on vous propose une chaise avant de vous asseoir. Tenez-vous droit. Soyez attentif et manifestez toujours de l'intérêt. Ayez l'oreille attentive et exprimez-vous avec aisance. Souriez. Regardez votre employeur potentiel dans les yeux lorsque vous vous adressez à lui.
·  Suivez les indications de l'interviewer, mais efforcez-vous d'obtenir le plus rapidement possible une description complète de l'emploi à pourvoir et des tâches qui s'y rapportent, afin de pouvoir retomber sur vos propres connaissances et compétences.
·  Lorsque vous parlez de vos aspects positifs, veillez à ce qu'ils soient perçus par votre interlocuteur comme étant réalistes et sincères. Vous êtes le seul à pouvoir vous vendre et convaincre l'interviewer des avantages que vous apporterez à l'organisation.


·                      Soyez prêt à répondre à quelques questions typiques, comme:
- à quel emploi aspirez-vous?
- quels sont vos points forts/faibles?
- que savez-vous de l'entreprise?
- pourquoi avez-vous choisi cette orientation?
- quelles sont vos compétences? ?
·  Comportez-vous en toute circonstance comme si vous étiez décidé à accepter l'emploi en question. Ne fermez jamais la porte: il vaut mieux avoir le choix entre plusieurs propositions que n'avoir qu'une seule solution.
·  Ne fumez pas, même si l'interviewer fume ou vous propose une cigarette.
·  Parlez de vous en relation avec l'offre d'emploi.
·  Ne mentez pas. Formulez des réponses honnêtes, sincères et pertinentes.
·  Ne dénigrez pas votre actuel ou précédent employeur.
·  Ne vous égarez pas en répondant aux questions. L'interviewer abordera peut-être des questions de politique ou d'économie. Ces sujets peuvent être polémiques. Répondez sincèrement et n'en dites pas plus qu'il ne faut.
·  Ne parlez pas de salaire, vacances, bonus, etc., lors de la première entrevue, à moins que l'interviewer ne s'intéresse vraiment à vous. Connaissez votre valeur sur le marché et soyez prêt à faire part de vos prétentions si nécessaire.




Les pièges de l'entretien d'embauche

Même si l'on a parfois l'impression que tout le monde est approché avant même d'avoir écrit sa première lettre de candidature, l'entrevue classique entre le candidat et le responsable R.H. constitue une étape importante dans l'itinéraire menant au job de sa vie. Ce genre d'entrevue comporte quelques pièges 'classiques'. Voici quelques conseils pour les déjouer.

1. Répondez à chaque question, aussi délicate soit-elle. D'ailleurs, il n'y a pas de questions délicates: chaque question posée lors d'un entretien d'embauche, doit recevoir une réponse correcte. Toute réponse évasive ou non pertinente, sera perçue comme une hésitation ou un signe d'insécurité.

2. Préparez vos réponses. Une bonne préparation est la clé de la réussite. Avant d'avancer vos prétentions, tâchez de bien définir votre motivation par rapport à l'emploi proposé. Ceci n'est possible que si vous êtes bien au courant du contenu de la fonction et des activités de l'entreprise. Celui qui manifeste sa motivation a une petite longueur d'avance sur les autres.

3. Dressez un inventaire de vos connaissances. La connaissance de soi est le début de la sagesse. Une autoanalyse approfondie (surtout dans le domaine des compétences) peut aider à répondre aux questions difficiles en la matière.



Conclure l'interview

Si l'emploi vous intéresse, demandez quand aura éventuellement lieu la prochaine entrevue. Si l'interviewer vous propose immédiatement le job et que vous êtes partant, acceptez sans attendre.

Si vous préférez réfléchir, demandez poliment un délai. Convenez d'une date pour donner votre réponse. Ne soyez pas déçu si l'on ne vous fait pas de proposition ferme ou si l'on ne parle pas de salaire. L'interviewer souhaite peut-être consulter ses collègues ou rencontrer d'autres candidats. Remerciez votre interlocuteur de vous avoir consacré du temps. Si vous avez le sentiment que l'entrevue ne s'est pas bien passée et que vous êtes mis sur la touche, ne montrez pas votre découragement. Il est possible que l'interviewer cherche tout simplement à tester vos réactions dans l'adversité.


Points négatifs et attitudes faibles

L'interviewer cherche à évaluer vos points positifs et négatifs. Voici une liste de facteurs négatifs fréquemment observés lors d'entrevues et menant le plus souvent à un refus.
·  Manque de planification professionnelle et d'objectifs
·  Attitude arrogante, agressive, présomptueuse, sentiment de supériorité, attitude de 'je-sais-tout'
·  Difficultés à s'exprimer clairement - mauvaise prononciation ou syntaxe fautive
·  Manque d'intérêt et d'enthousiasme - attitude passive et indifférente
·  Manque de confiance - nervosité
·  Accent excessif sur l'argent - seul le salaire compte
·  Attitude d'esquive par rapport aux mauvais résultats dans le passé professionne
·  Manque de tact, de maturité, de politesse
·  Jugement négatif sur d'anciens employeurs
·  Refus de regarder l'interviewer dans les yeux
·  Poignée de mains molle
·  Manque de questions sur l'entreprise et l'emploi
·  Manque de préparation à l'interview - pas d'informations sur l'entreprise, donc pas de questions intelligentes.

Le langage corporel
Si vous voulez en savoir plus, consultez www.lichaamstaal.com


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

جميع الحقوق محفوضة لذى | السياسة الخصوصية | Contact US | إتصل بنا

تطوير : العصامي